COLOMBIE

L’amérique latine c’était la grande inconnue pour moi il y a encore peu de temps. Pour ma première fois, j’avais envie d’un pays authentique, avec des paysages variés et surtout, pas encore trop transformé par le tourisme. Après quelques hésitations, c’est sur la Colombie que le choix s’est arrêté ! J’avoue que j’avais aussi envie de me faire ma propre opinion sur ce pays qui suscite autant de mythes et préjugés. La Colombie fait partie des rares pays où l’on rencontre autant de décors différents: grandes villes, plages paradisiaques, îles, villages de montagnes, déserts, forêts… De quoi ravir tout le monde !

En deux semaines j’ai eu le temps d’avoir un bel aperçu du pays (au pas de courses certes mais quand même !). Pour gagner du temps, on faisait nos trajets de nuits (la clim à fond on adore …) car les distances sont grandes mine de rien. Voici notre itinéraire :

GUATAPÉ – Pierda del Penol

Depuis Medellin, nous avons directement pris la direction de Guatapé, un des plus beaux villages de Colombie, très coloré qui donne dès l’arrivée, un aperçu de l’architecture du pays. Juste à côté se trouve la Pierda del Penol, un grand « caillou » perché en hauteur que l’on monte à pied. L’ascension est fatiguante et les marches abruptes, vous avez tout intérêt à travailler votre cardio avant (je m’arrêtais toutes les 20 marches, c’est vous dire). En haut, une vue panoramique à couper le souffle (si c’est pas déjà le cas!).

SALENTO

Salento c’est la parenthèse verte : ce joli village de la zone de café se trouve en pleine montagne, au milieu de la nature. On s’y rend bien sûr pour visiter les fincas (fabriques de café) et goûter au plat typique et TRÈS COPIEUX : le bandeja paisa (riz, viande hachée, chicharrón, oeuf, banane, chorizo, arepa, hogao, fríjoles, tomate, avocat) oui rien que ça ! 

VALLÉE DE COCORA

Depuis Salento, il suffit de prendre une jeep pour rejoindre la vallée connue pour ses palmas de cira et ses cascades. La promenade prend 3h à cheval et 6h à pied. On s’est fait un petit kiff en choisissant la première option qui selon nous est la meilleure. À l’arrivée, le paysage est incroyable et déroutant, ces immense palmiers de 70m de hauteur en pleine montagne se comptent par milliers : EXCEPTIONNEL  

MEDELLIN

Cette ville qui suscite tant de fantasmes et de mythes fait partie des plus grandes du pays. Tristement célèbre par le passé pour avoir été le fief de Pablo Escobar, elle est aujourd’hui très sûre. La visite du fameux quartier de la Comuna 13 est à ne pas manquer ! Une ambiance très vivante y règne et le street art est partout. Prenez ensuite de la hauteur grâce aux téléfériques qui vous mèneront dans les parties les plus reculées de la ville (j’aime sortir des sentiers battus) et faites un stop dans le parc Arví (prévoyez la journée).

CARTAGENA DE LOS INDIAS

Mon coup de coeur du voyage est ici. La beauté de cette ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO est évidente et ce à chaque coin de rue. Les couleurs sont sublimes et la verdure omniprésente. Depuis le port, vous pourrez faire une excursion vers les îles Rosario ou l’île Baru (paradisiaque) et vous sentir comme Robinson Crusoé le temps d’une journée.

PALOMINO

Après la ville, la campagne nous partons vers les caraïbes au nord de la Colombie. Palomino est un tout petit village paradisiaque à l’ambiance hippie: les gens marchent pied nus, de la weed dans l’air, tout marche au ralenti. Le lieu se prête parfaitement à la détente et rien d’autre.

BARANQUILLA

Pendant notre séjour avait lieu le carnaval de Baranquilla (2ème plus important après celui de Rio de Janeiro). Les festivités durent plusieurs jours et tous les habitants se parent de leurs plus beaux colliers et couronnes de fleurs pour l’occasion. Dans les rues, les gens dansent, boivent de l’aguardiente et sourient: BONHEUR.

LES PRÉJUGÉS VÉRIFIÉS

  • Peligroso : « Ouhlala la Colombie, le pays de la drogue et des meurtres », « C’est trop dangereux tu ne reviendras pas », « J’ai entendu une histoire à propos de … ». Voici un petit florilège de ce que j’ai pu entendre avant de partir. Bien sûr je n’ai pas prêté attention à tout ce que l’on a pu me dire. Tout simplement parce que ces gens n’avaient jamais mis les pieds en Colombie, ils ont trop regardé Narcos et imaginent qu’on vit encore dans les années 80. Ok, même si je ne suis pas de nature à m’inquiéter, je n’ai eu AUCUN problème ou crainte pendant le voyage. C’est safe ! Allez-y bordel !
  • Colombianos : Le peuple colombien a souffert pendant la guerre des cartels mais aussi la guerre des milices. Dans les années 90, bon nombre de disparitions ont fait une très mauvaise publicité au pays. Et pour cause, il y a franchement peu de touristes. Malgré tout, les colombiens sont des gens très accueillants et souriants qui n’ont qu’une envie: que l’on change d’opinion à propos de leur pays.
  • País desconocido : Quand on évoque l’Amérique du Sud, on pense d’abord au Brésil, à l’Argentine, sans trop savoir ce qui se trouve en Colombie car effectivement personne n’en parle. Mais les trésors cachés sont bien là, encore peu touchés par le tourisme de masse, le pays est authentique et « raw ». Comme je vous le disais plus haut, le pays jouit d’une diversité de paysages rare : désert, plages, îles, grandes villes, villages et campagne. Tout est ici !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:

2 Commentaires

  1. 3 septembre 2018 / 22 h 53 min

    Encore de superbes photos qui donnent envie de découvrir !

    • Booyade
      Auteur
      6 septembre 2018 / 0 h 50 min

      Merci c’est bien le but ! Donner envie de découvrir ce beau pays dont on ne parle pas souvent. Des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *